Matériaux isolants : quel prix compter ? Notre expert répond

Celui qui prend en main l’isolation de sa maison doit se pencher au préalable sur les grandes différences de prix des matériaux d’isolation. L’expert explique en détail quels matériaux isolants coûtent combien dans l’interview.

Combien coûtent les matériaux d’isolation en général ?

Il est toujours difficile de le dire de manière générale, les matériaux d’isolation présentent de grandes différences de prix, en fonction du type de matériau.

En principe, on peut faire ici une distinction très grossière selon le type de matériau :

  • Isolants minéraux (argile expansée, perlite, verre cellulaire, etc.)
  • Isolants minéraux synthétiques (laine de roche, laine de verre, etc.)
  • Isolants synthétiques (PUR, XPS, polystyrène, etc.)
  • Matériaux isolants végétaux et animaux (fibre de bois, chanvre, lin, paille, laine de mouton, etc.)

Les matériaux isolants peuvent en outre se présenter sous différentes formes, en vrac ou sous forme de panneaux, en fonction de ce dont on a besoin sur le lieu d’utilisation pour l’installation.

En règle générale, le coût au m² des matériaux d’isolation varie entre 10 € par m² et 50 € par m², en fonction du matériau choisi et du modèle.

Bien entendu, tous les matériaux ne sont pas techniquement utilisables dans toutes les situations de montage. De même, l’épaisseur d’isolant nécessaire pour atteindre les 0,24 W/m²K exigés par l’ADEME peut varier considérablement d’un matériau isolant à l’autre.

Aperçu des prix indicatifs pour les différents matériaux

Voici quelques prix indicatifs pour différents matériaux isolants de chaque classe :

Matériau d’isolationCoût au m²Hauteur de construction de l’isolation pour 0,24 W(m²K)
Polystyrène / EPSentre environ 5 € par m² et 20 € par m²environ 14 cm
PURentre environ 10 € par m² et 20 € par m²environ 10 cm
PIRentre environ 10 € par m² et 20 € par m²environ 10 cm
XPSentre environ 18 € par m² et 30 € par m²environ 14 cm
Fibre de boisentre environ 40 € par m² et 50 € par m²environ 18 cm
Chanvreentre environ 10 € par m² et 27 € par m²environ 16 cm
Algues marinesentre environ 25 € par m² et 35 € par m²environ 18 cm
Laine de moutonentre environ 15 € par m² et 25 € par m²environ 16 cm
Celluloseentre environ 10 € par m² et 20 € par m²environ 16 cm
Fibre de cocoentre environ 35 € par m² et 55 € par m²environ 18 cm
Pailleentre environ 10 € par m² et 15 € par m²env. 28 cm
Perliteentre environ 20 € par m² et 45 € par m²environ 24 cm
Laine de verreentre environ 10 € par m² et 20 € par m²environ 14 cm
Laine de rocheentre environ 10 € par m² et 20 € par m²environ 14 cm

La laine de verre fait partie des matériaux isolants les moins chers

Les valeurs indiquées dans le tableau sont des valeurs indicatives pour les coûts du matériau d’isolation. Dans la pratique, cela peut varier quelque peu en fonction des exigences techniques locales et de l’épaisseur d’isolation réellement nécessaire, il faut toujours en tenir compte au cas par cas.

Notre tableau montre aussi clairement que les alternatives “naturelles” préférées par beaucoup, comme la laine de mouton ou les panneaux isolants en fibres de bois, ne sont pas nécessairement plus chères que les matériaux isolants artificiels fabriqués industriellement. Toutefois, il faut alors s’attendre à des hauteurs de construction un peu plus importantes dans certains cas. Il n’est généralement pas possible de réaliser des isolations très fines et pourtant performantes, comme c’est le cas avec le PUR et le PIR.

De quels facteurs dépendent les prix des matériaux d’isolation ?

Demandez un devis près de chez vous et choisissez nos meilleurs artisans


    Certains facteurs entrent évidemment en ligne de compte :

    • le type de matériau d’isolation
    • l’épaisseur de construction nécessaire dépend du coefficient de transmission thermique existant
    • les conditions sur place et les exigences techniques concernant le matériau d’isolation
    A savoir
    Les matériaux d’isolation ne peuvent pas toujours être choisis uniquement en fonction du prix, les exigences techniques d’une isolation doivent également être prises en compte lors de la sélection des matériaux d’isolation. Il peut s’agir par exemple de la capacité de charge des matériaux des panneaux (par ex. pour une isolation thermique).

    Quelles sont les différences de prix détaillées entre les différents matériaux d’isolation ?

    Comme le montrent nos valeurs indicatives ci-dessus, les prix des différents matériaux peuvent se situer dans des catégories très différentes.

    Ainsi, le polystyrène ou le PSE, dont le coût est d’environ 5 euros par m², est une alternative très avantageuse. D’autres matériaux isolants fabriqués industriellement, comme le PIR et le PUR, ne sont pas beaucoup plus chers, mais présentent l’avantage d’une hauteur de montage particulièrement faible. Dans certains domaines, cela peut s’avérer décisif.

    D’autres facteurs jouent également un rôle dans le prix d’un matériau d’isolation :

    Les prix varient fortement en fonction de la source d’approvisionnement

    -où on se le procure (fabricant de marque ou marchandise sans nom, différents commerçants, prix d’offre, etc.)

    • combien on en achète (rabais de quantité, postes spéciaux, etc.)
    • la qualité de l’isolant acheté (groupe de conductivité thermique WLG ou coefficient de transmission thermique)
    • quelle version technique choisir pour chaque matériau isolant (par exemple, une certaine capacité de charge, des contrecollages, etc.)

    Il faut donc toujours comparer soigneusement les prix des différents matériaux isolants. La meilleure façon de procéder est de calculer le prix total pour la surface complète.

    Dans le cas de couches déjà contrecollées (par exemple une couche de pare-vapeur), il ne faut pas oublier que la pose simultanée de la couche de pare-vapeur et de l’isolation permet à une entreprise spécialisée de réduire la charge de travail et donc les coûts de main-d’œuvre par rapport à la pose séparée des deux couches.

    Dans quelle mesure la hauteur de construction joue-t-elle un rôle dans le prix ?

    Lors du choix du matériau d’isolation pour un élément de construction, il faut bien sûr toujours garder à l’esprit la quantité d’isolation réellement nécessaire.

    Chaque élément de construction présente déjà une certaine valeur de transmission thermique. La pose d’une isolation réduite encore cette valeur de transmission thermique, de sorte que les valeurs de transmission thermique globales exigées par l’ADEME (au maximum 0,24 W/m²K dans les bâtiments anciens et 0,20 W/m²K dans les bâtiments neufs) sont atteintes ou ne sont pas atteintes.

    La quantité d’isolation nécessaire dépend toujours du matériau de construction existant – un mur en briques isolantes ou même en blocs de béton cellulaire nécessite naturellement une couche d’isolation nettement moins importante pour atteindre ces valeurs qu’un mur en briques creuses ordinaires sans protection thermique.

    Le type de matériau d’isolation est également déterminant à cet égard, n’est-ce pas ?

    Oui, exactement.

    Le coefficient de transmission thermique est déterminant dans le choix de l’isolant

    Chaque matériau d’isolation a une valeur de transmission thermique déterminée que l’on peut ensuite ajouter à la valeur d’isolation thermique existante de l’élément de construction, extrapolée à une certaine épaisseur de couche. Il est ainsi possible de calculer très précisément l’épaisseur d’isolation nécessaire pour répondre aux exigences de l’ADEME. Dans la pratique, ce sont les conseillers en énergie qui effectuent ce type de calcul et qui peuvent également déterminer le potentiel d’économie de frais de chauffage que représente une certaine épaisseur d’isolation.

    Voici quelques exemples de valeurs de transmission thermique de différents matériaux isolants (plus elles sont faibles, plus l’effet isolant est élevé)

    Matériau d’isolationValeur de transmission thermique
    Paille0,051 W/mK – 0,055 W/mK
    XPS0,035 W/mK – 0,045 W/mK
    Polystyrène0,035 W/mK – 0,045 W/mK
    PUR0,02 W/mK – 0,025 W/mK
    Fibre de bois0,04 W/mK – 0,055 W/mK

    Le tableau montre déjà que les valeurs de transmission thermique peuvent être très différentes – il en résulte également des hauteurs de construction nécessaires différentes pour atteindre une valeur U totale donnée.

    Il existe une certaine marge dans les valeurs de transmission thermique indiquées pour les matériaux d’isolation à quoi cela est-il dû et cela a-t-il une incidence sur le prix ?

    Oui, chaque matériau d’isolation peut avoir des qualités différentes en fonction du modèle.

    Il existe par exemple des isolations PUR avec 0,025 W/mK (WLG 025), mais aussi avec 0,035 W/mK (WLG 035). Une isolation du groupe de conductivité thermique 025 isole donc mieux qu’une isolation du groupe WLG 035 pour une même hauteur de construction. C’est la raison pour laquelle elle est généralement un peu plus chère.

    Si l’on considère le même matériau isolant dans différentes qualités, plus la qualité est élevée, plus le prix l’est aussi.

    Mais ce n’est pas le cas lorsqu’on compare les différents matériaux d’isolation – le PUR isole certes mieux que la fibre de bois, mais il est tout de même moins cher.

    Dans la pratique, lorsqu’il s’agit du prix des matériaux d’isolation, il faut donc toujours regarder exactement quel matériau d’isolation et quelle qualité on souhaite utiliser – le prix peut donc varier en conséquence.

    Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville