Entretenir un abri piscine : quelles sont les règles à respecter ?

L’abri de piscine est spécialement conçu pour protéger l’eau de votre bassin des pollutions extérieures comme les feuilles ou les insectes susceptibles de s’y déposer. Exposée aux aléas climatiques toute l’année, et de manière permanente, la structure a besoin d’être bien entretenue, afin de remplir correctement ses fonctions et de bénéficier d’une durée de vie assez longue d’au moins 10 ans. Voici donc quelques règles à retenir sur l’entretien et le nettoyage de votre abri de piscine, pour éviter sa dégradation.

prix abri piscine moyen

L’entretien régulier

L’abri de piscine s’expose à toutes les agressions extérieures, allant de la pollution et du pollen aux pluies acides et aux corps en décomposition, sans compter les déjections d’oiseau et les variations de température. Face à de telles situations, il est donc important de l’entretenir de manière régulière. D’après les experts, il est fortement conseillé d’entretenir et de nettoyer la structure deux à trois fois dans l’année, de préférence au moment de la remise en service du dispositif, pendant la pleine saison ainsi qu’à la période de l’hivernage. Bien évidemment, la fréquence de nettoyage de l’abri de piscine dépend d’un certain nombre de critères, à savoir :

  • l’environnement,
  • la qualité et le type de peinture utilisée pour le revêtement, ainsi que
  • la concentration de salissures observée en surface.

Il faut tout de même savoir que l’entretien de l’abri de piscine vise avant tout à conserver l’aspect visuel d’origine de la structure, en faisant en sorte que le vitrage reste le plus transparent possible. Les travaux de maintenance garantissent également la propreté des joints, de l’armature ainsi que des différents mécanismes. Vous augmentez ainsi la durée de vie de la structure et des différents éléments qui la composent. Grâce aux séances d’entretien et de maintenance régulières, l’abri de piscine sera en mesure de remplir ses fonctions sur une durée nettement plus longue. En plus de sécuriser votre bassin, il contribuera à la protection de l’eau contre les éléments polluants extérieurs. Aussi surprenant soit-il, une structure bien entretenue est en mesure d’augmenter la température de l’eau ; ce qui prolongera par la suite votre saison de baignade.

Un nettoyage minutieux

Le nettoyage d’un abri piscine ne se fait pas au hasard. Même si la tâche s’annonce fastidieuse, surtout sur les modèles de grandes dimensions, il est fortement conseillé d’adopter une méthode de travail adaptée. Pour des raisons pratiques, pensez toujours à nettoyer la structure en partant du point le plus haut, et de poursuivre vers le point le plus bas.

La première étape du nettoyage consiste à rincer les parois de l’abri de piscine au jet d’eau et à une pression relativement basse, c’est-à-dire à un maximum de 40 bars, afin d’enlever délicatement dans un premier temps la poussière et les saletés. En prenant cette précaution, vous évitez de rayer la structure, notamment au moment de passer l’éponge. Le premier passage au jet d’eau est également rapide, pratique et moins fatigant que l’utilisation d’une éponge, notamment pour enlever les moisissures qui viennent se former et se loger dans les recoins de la structure.

Pour l’entretien courant de votre abri de piscine, il est conseillé de laver la structure avec de l’eau mélangée à un détergent doux. Vous pouvez parfaitement utiliser des produits ménagers non corrosifs qui nettoient tout en éliminant les résidus de gras. Les produits fabriqués à base de tensio-actifs d’origine végétale qui n’agressent pas les matériaux sont à privilégier. Rincez le tout à l’eau claire, avant d’essuyer la structure avec un chiffon doux absorbant et non abrasif. Le rinçage au jet d’eau, notamment à l’aide d’un nettoyeur à haute pression, avec un maximum de 40 bars est également adapté.

Ne pas oublier
Pensez à appliquer un produit qui protège la structure des traces de calcaire qui apparaissent au moment du séchage, et qui favorisent la prolifération des moisissures. Un nettoyage régulier et fréquent est plus facile et plus économique.

Le vitrage

Le nettoyage régulier du vitrage est sans aucun doute l’étape la plus longue et souvent la moins agréable à faire. Avec un vitrage bien entretenu, surtout sur les installations hautes, vous profiterez d’une luminosité maximale lors de vos baignades. Comme mentionné plus haut, il est toujours conseillé de commencer par le point le plus haut et de poursuivre vers le point le plus bas. Si vous adoptez la technique inverse, c’est-à-dire en partant du bas vers le haut, vous risquez tout simplement de salir à nouveau les parties nettoyées en premier. N’hésitez pas non plus à vous attarder sur les zones où les dépôts de moisissures et de saleté sont plus importants, notamment au niveau des bordures et des angles.

Les produits de nettoyage à utiliser diffèrent d’un matériau à un autre. En général, le vitrage en verre est le plus facile à nettoyer. Un nettoyant à vitre classique appliqué à l’éponge ou avec un chiffon doux suffit pour lui redonner son éclat. En revanche, pour une structure conçue avec des panneaux en PVC qui craignent les températures élevées, les détergents sont à éviter. La réparation des déchirures se fait à la colle ou avec des rondelles de caoutchouc adhésives. Pour les abris en plexiglas sensibles aux rayures, le mieux serait de suivre minutieusement les consignes du fabricant, et d’utiliser uniquement des chiffons doux. Le nettoyage se fait avec la plus grande délicatesse. Sachez tout de même que le vitrage en polycarbonate est souvent difficile à récupérer en cas de taches ou de rayures.

Les mécanismes de fonctionnement

Indispensables au bon usage de votre abri de piscine, les différents mécanismes de fonctionnement doivent également être nettoyés. Que vous les utilisiez ou non, ils ont tendance à se détériorer au fil des années. Les rails sont indispensables au fonctionnement normal de votre abri de piscine. En général, de l’eau seule suffit pour les nettoyer. En revanche, pour éliminer les dépôts de saleté, les cailloux, les feuilles et la poussière qui viennent s’y incruster, il serait beaucoup plus pratique d’utiliser un nettoyeur haute pression. L’outil est également efficace pour le nettoyage des margelles. Vous éviterez ainsi la prolifération des algues.

Pour rappel, le nettoyeur haute pression est un accessoire relativement performant. Vous l’utiliserez uniquement pendant le nettoyage des rails et des plages. Pour le reste de l’abri, il est beaucoup trop puissant. Les rails thermolaqués ont besoin d’être nettoyés au moins deux fois par an. N’oubliez pas non plus de lubrifier les rails de guidage des façades basculantes ainsi que les galets de roulement avec de la silicone à appliquer en spray, et de graisser régulièrement les verrous et les clés. Pensez également à nettoyer les accessoires métalliques avec une éponge douce ou un chiffon propre.

Bon à savoir
Un excès de produit comme le brome, l’anti-mousse de votre pelouse ou le chlore sont susceptibles de provoquer une oxydation des éléments métalliques. Par précaution, il serait préférable de demander conseil auprès du revendeur de produits, afin de confirmer si vos produits de nettoyage conviennent aux parties métalliques de votre abri de piscine.

Quelques cas particuliers

Le nettoyage et l’entretien de votre abri de piscine demandent toutefois une attention particulière pour certains cas spécifiques. Si vous avez un abri haut et fixe, les parties intérieures qui se situent au-dessus du plan d’eau sont difficilement accessibles. Dans ce cas, vous aurez besoin d’un balai télescopique. Une rampe, un échafaudage ou une échelle suffisamment longue sera même indispensable.

Un abri de piscine installé en bord de mer s’expose souvent aux particules salées. Vous devez donc répéter les rinçages minutieux à l’eau claire. Les structures aménagées en zone urbaine ou à côté d’une zone de trafic routier s’exposent pour leur part aux particules de pollution. Le nettoyage sera donc plus fréquent.

Si votre installation se situe dans une région où les vents sont relativement forts, il est toujours conseillé de fermer correctement l’abri, afin de préserver au mieux les ancrages au sol. En cas de gel, faites toujours en sorte que l’abri reste fermé, pour éviter de solliciter les mécanismes d’ouverture et de favoriser l’installation du froid à l’intérieur de l’abri. En hiver, la neige doit être évacuée le plus rapidement possible, pour éviter d’affaisser la structure.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville