Rénovation énergétique : 6 points à savoir

Confort, économie d’énergie, valeur ajoutée… voilà autant de raison qui peut nous amener à effectuer des travaux de rénovation énergétique. En plus de contribuer à la préservation de la planète, ce type de projet améliore la valeur de votre bien et vous permet de réduire votre facture. D’ailleurs, l’État accorde des subventions pour financer les travaux. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la rénovation énergétique.

Prime Energie

1) Définition de la rénovation énergétique

La rénovation énergétique consiste à réaliser des travaux sur les logements dans le but d’optimiser leur performance énergétique. En d’autres termes, l’idée est de diminuer la consommation électrique des bâtiments.

Cette démarche est encouragée depuis les années 70 par les pouvoirs publics. C’est la raison pour laquelle l’État a instauré diverses aides financières pour aider les particuliers à amortir le prix des travaux.

De plus, les acteurs qui peuvent vous accompagner dans ce projet sont nombreux en France. À titre d’exemple, Flamme Bleue Environnement facilite votre projet de rénovation énergétique. De l’audit énergétique à la réalisation des travaux en passant par l’obtention des subventions, l’enseigne vous propose une solution globale pour la réussite de vos travaux de rénovation.

Le processus de rénovation énergétique a 3 finalités :

  • Lutter contre le changement climatique en diminuant la consommation énergétique
  • Diminuer les factures d’énergie et ainsi prévenir la précarité
  • Créer de l’emploi dans le secteur de la rénovation de l’habitat

2) Rénovation énergétique : les 3 principaux types de travaux

On retrouve 3 grandes familles de travaux dans la rénovation énergétique :

Types de travauxCaractéristiques
1) IsolationLes travaux consistent principalement à améliorer les performances thermiques du logement. Plus ce dernier est bien isolé, meilleure sera la conservation de la chaleur lors des saisons hivernales. Une bonne isolation permet d’ailleurs de diminuer les entrées de chaleur durant l’été.
2) Installation d’un système de chauffage économique et respectueux de l’environnementL’objectif est d’abandonner les systèmes de chauffages polluants et énergivores (chaudière fioul, chaudière propane…) pour les remplacer par des équipements plus performants et écologiques (pompe à chaleur, chaudière thermodynamique…).
3) VentilationLa ventilation d’une maison vise à réduire le taux d’humidité, ce qui facilitera le chauffage de la maison. De plus, cela permet de prévenir l’apparition de moisissures.
L'astuce de l'expert
Les travaux listés doivent se faire dans l’ordre. L’isolation doit être réalisée en priorité. Le système de chauffage vient en second lieu. La ventilation, quant à elle, constitue la dernière étape.

4) Les raisons de se lancer dans un projet de rénovation énergétique

Si la rénovation énergétique est si encouragée par l’État et plébiscitée par les particuliers, c’est qu’elle offre une pléiade d’avantages :

  • Réduction des factures de chauffage, de gaz et d’électricité
  • Gain de confort thermique tout au long de l’année
  • Plus-value immobilière: un logement qui bénéficie de bonnes performances énergétiques voit son prix augmenter, ce qui est essentiel dans une optique de vente.
  • Geste écologique: la rénovation énergétique s’inscrit dans une démarche environnementale. En effectuant des travaux, on réduit la production de gaz à effet de serre liée au chauffage.

5) Les aides gouvernementales disponibles

On dénombre plusieurs aides financières pour motiver les particuliers à se lancer dans des travaux de rénovation énergétique. Les montants octroyés varient en fonction des revenus et du type de projet.

Ci-dessous une liste des dispositifs existants pour financer vos travaux énergétiques :

  • Ma Prime Renov: il s’agit du remplaçant du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)
  • Le programme « Habiter Mieux sérénité » de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat)
  • Le PZT, plus connu sous l’appellation « Prêt à Taux Zéro »
  • La prime « Coup de pouce économies d’énergie »
  • Le chèque énergie
  • La prime CEE (Certificats d’économies d’énergie)
  • La TVA à taux réduit à 5,5 %
  • L’exonération totale ou partielle de la taxe foncière pendant 5 ans
  • Les diverses aides régionales, départementales et locales

6) Les erreurs à ne pas faire dans le cadre d’un projet de rénovation énergétique

Pour réussir la rénovation énergétique de votre maison, il existe certains pièges à éviter :

  • Négliger la phase d’audit énergétique: cet audit est un état des lieux de performances énergétiques de votre maison. Ce processus incontournable permet d’identifier les travaux à réaliser pour réussir votre transition énergétique.
  • Ne pas se renseigner sur les subventions auxquelles vous êtes éligibles: n’hésitez pas à vous renseigner sur les aides auxquelles vous pouvez prétendre. Cela vous permettra de chiffrer approximativement le budget et les travaux à prévoir.
  • Se tourner vers un professionnel non certifié: pour bénéficier des aides gouvernementales, il est obligatoire de passer par les services d’un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Gage de qualité, ce dernier vous offre des garanties sur les travaux.

Vous connaissez désormais les grandes lignes de la rénovation énergétique. Il ne vous reste plus qu’à vous faire accompagner par un professionnel dans la réalisation de vos travaux.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville