Granulés ou bois de chauffage : que choisir et à quel prix ?

Pour se réchauffer en hiver, le bois a la cote auprès des Français. Ce combustible naturel séduit les particuliers pour son prix attractif et ses performances thermiques. Si la bûche a longtemps régné au cœur des cheminées, les granulés de bois se font peu à peu une place dans les poêles et chaudières. Suivez-le guide pour faire votre choix entre granulés et bois de chauffage au meilleur prix.

Le bois : un combustible aux nombreux atouts

Bien avant que le gaz et l’électricité ne s’invitent dans les foyers, le bois était le premier rempart contre la rudesse de l’hiver. Aujourd’hui, des millions de Français reviennent à ce combustible naturel pour chauffer leur intérieur. Outre la convivialité d’un feu de cheminée, le bois est d’abord prisé pour son prix compétitif, jusqu’à quatre fois plus abordable que le chauffage à l’électricité. En 2019, la facture des ménages se chauffant au bois s’élevait à moins de 800 €, bien loin de la moyenne nationale avoisinant 1700 €.

Le bois affiche également un faible bilan carbone, favorisé par son implantation locale. Cette ressource renouvelable bénéficie de conditions d’exploitation naturelles, tout en étant commercialisée aux alentours de son site de production. Son rendement peut dépasser les 100 %, en fonction du système de chauffage utilisé.

Bûches ou granulés de bois : quel mode de chauffage ?

On dénombre trois modes de chauffage principaux, qui s’adaptent tous à l’usage de bois de chauffage comme de granulés.

  • Le poêle à bois offre d’excellentes performances énergétiques. Son achat donne droit à des aides financières, s’élevant à 1500 € pour un poêle à granulés et à 1000 € pour un poêle à bûches.
  • La chaudière est une solution pratique lorsque la maison est dépourvue de raccordement au gaz. Les chaudières à granulés se distinguent par un rendement supérieur aux modèles à bûches, et plus particulièrement les chaudières à condensation.
  • L’insert permet d’optimiser l’usage d’une cheminée ouverte, en restituant près de 80 % de la chaleur issue de la combustion.

Bois de chauffage : que faut-il savoir avant de faire son choix ?

Le bois est la solution de chauffage la plus traditionnelle. Il se présente sous forme de bûches, livrées à domicile ou récupérées sur le site du revendeur. Le bois de chauffage nécessite une grande superficie de stockage au sec pour éviter que l’humidité ne dégrade ses performances thermiques, comme un abri de bois protégé des intempéries, un garage ou un sous-sol. Sa manutention est également exigeante car les bûches se rechargent manuellement au bout de quelques heures.

Bon à savoir : l’unité de mesure conventionnelle du bois de chauffage est le m3 de bois empilé, qui correspond généralement à des bûches d’un mètre de long. L’appellation stère de bois est censée être proscrite depuis les années 70, mais elle a encore cours chez certains professionnels. Pour éviter les quiproquos comme les escroqueries, il existe des convertisseurs de mesure en ligne. Vous pouvez également vous tourner vers le bois de chauffage pour l’hiver chez Castorama pour acheter en confiance.

Combien coûte le bois de chauffage ?

Le prix d’un m3 de bois empilé varie de 45 à 120 € selon le revendeur, hors livraison. De nombreux critères influent cependant sur le prix de vente, parmi lesquels l’essence du bois. Les bois à forte densité comme le chêne ou le hêtre coûtent le plus cher, mais ils offrent la meilleure longévité. Les bois mi-durs tels que le merisier ou le bouleau sont plus accessibles, sans toutefois brûler aussi longtemps.

Le prix du bois de chauffage dépend aussi de la proximité des forêts exploitables sur le lieu de résidence. On constate ainsi les prix les plus bas dans des régions comme les Hauts-de-France et le Grand Est, tandis que les coûts s’envolent en Auvergne-Rhône-Alpes ou dans les régions littorales de l’Ouest de la France.

Choisir des granulés de bois : quels avantages ?

Les granulés de bois, ou pellets, sont obtenus à base de sciures de troncs d’arbre ou de copeaux issus de scieries. Ils prennent la forme de bâtonnets cylindriques oscillant entre 6 et 8 mm, ou encore de broyage de bois compressé. Les granulés sont généralement distribués dans des sacs compacts de 15 kg, plus faciles à entreposer que des bûches.

Le pouvoir calorifique des granulés excède bien souvent 4900 kWh/kg (kilowatt-heure). Un taux d’humidité très bas permet d’encore optimiser leur rendement thermique, tandis que leur rendement de combustion peut avoisiner les 95 % selon le type d’appareil. Les granulés présentent également l’avantage de générer moins de cendres et de déchets que le bois de chauffage. Cette facilité d’entretien s’accompagne d’une alimentation continue, pouvant durer jusqu’à 72h sans nécessiter de manipulation. Certains appareils à granulés se dotent même de programmes de marche et d’arrêt automatiques.

Granulés des bois : à quel prix ?

Si les granulés offrent un meilleur rendement que le bois de chauffage, leur prix s’en ressent. Victimes de leur succès, les granulés ont connu une hausse conséquente de leur tarif ces dernières années, en raison de leur conditionnement comme d’une augmentation de la matière brute. Le prix d’un sac de granulés de 15 kg oscille aujourd’hui entre 4,5 et 7 € TTC.

Il est aussi possible d’acheter des granulés de bois en palettes, livrées directement devant votre porte. Une palette d’une soixantaine de sacs de 15 kg coûte en moyenne 260 à 300 €. Des frais de livraison s’ajoutent à ce tarif, qui varient d’une région à l’autre.

Sous forme de bûches ou de granulés, le bois de chauffage réchauffe efficacement la maison à bas coût. Le bois en vrac est l’option la plus économique, mais les granulés se taillent progressivement la part du lion grâce à leur manipulation aisée et leur rendement thermique. Préparez dès maintenant la venue de l’hiver en toute sérénité avec le bois de chauffage de votre choix.

Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville