Prix d’un ascenseur collectif ou privatif : notre expert répond

Dans de nombreux immeubles collectifs, on a renoncé à installer un ascenseur lors de la construction tout comme dans les maisons individuelles.
Pourtant, un ascenseur peut parfois s’avérer être utile voire nécessaire et certaines personnes aimeraient en installer un bien après la construction du logement.

ascenseur-maison-individuelle

L’expert en contrôle des coûts révèle dans l’interview quels sont les coûts d’une installation ultérieure et à quels prix il faut s’attendre pour un ascenseur.

Peut-on vraiment installer des ascenseurs après coup ?

Oui, c’est bien sûr possible. Un ascenseur peut être installé ultérieurement aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, sur la façade.

Selon les conditions sur place, l’une ou l’autre variante sera plus judicieuse. Un ascenseur améliore la qualité de vie dans les immeubles collectifs, les rend accessibles et remplit souvent une fonction importante dans les maisons individuelles en tant qu’ascenseur pour personnes à mobilité réduite.

ascenseur-maison-individuelle

Prix moyen par étage d’un ascenseur

Entre 15000 et 20000€

Quel est le coût approximatif d’un tel ascenseur ?

On ne peut pas le dire de manière générale. De nombreux facteurs entrent en ligne de compte pour le coût d’un ascenseur.

A titre indicatif, il faut compter au moins 15.000 à 20.000 € par arrêt, c’est-à-dire par étage que l’ascenseur doit franchir. Pour les hauteurs de levage plus importantes, le prix par palier est un peu moins élevé.

Exemple
Un ascenseur extérieur avec deux points d’arrêt. Il doit être accessible aux personnes handicapées (donc adapté à un fauteuil roulant), atteindre une vitesse de 1 m/s et avoir un poids total autorisé de 400 kg. Dans ce cas, il faudrait compter environ 32 000 € pour l’ascenseur. L’installation de cet ascenseur extérieur coûterait environ 6.000 EUR.

Y a-t-il une différence si l’on installe l’ascenseur à l’intérieur ou à l’extérieur ?

Oui, il y a une différence entre un ascenseur intérieur et un ascenseur extérieur.
Les ascenseurs intérieurs sont généralement légèrement plus chers pour les mêmes caractéristiques d’ascenseur, d’autant plus si des travaux de transformation importants doivent être effectués à l’intérieur.

A noter
Ce n’est que dans le cas d’un ascenseur en verre que l’ascenseur extérieur peut atteindre un niveau de prix similaire à celui de l’ascenseur intérieur, voire même souvent supérieur.

Outre l’achat, à quels autres coûts faut-il s’attendre ?

En plus de l’achat pur, il faut bien sûr aussi compter avec les frais d’installation.
Pour l’ascenseur de notre exemple, nous avons estimé environ 6 000 euros.
Mais cela peut varier dans d’autres cas, en fonction de la situation sur place. Dans le cas d’un ascenseur intérieur, ces coûts seraient très probablement encore nettement plus élevés.

D’autres frais sont à prévoir dans la plupart des cas :

  • Les coûts des expertises statiques nécessaires
  • Le cas échéant, les frais de réception de l’ascenseur
  • Le coût des transformations nécessaires pour faire de la place à l’ascenseur
Demandez un devis près de chez vous et choisissez nos meilleurs artisans


    Dans de nombreux cas, les coûts de transformation à l’intérieur peuvent être énormes – c’est souvent un argument pour opter pour un ascenseur extérieur, qui est souvent beaucoup plus facile à réaliser.
    De plus, l’extérieur offre presque toujours une plus grande liberté d’aménagement.

    installation-ascenseur

    Quels sont les facteurs qui déterminent le prix d’un ascenseur ?

    De nombreux facteurs entrent en ligne de compte, de la taille à l’équipement :

    • S’il s’agit d’un ascenseur intérieur ou extérieur
    • La taille de la cabine d’ascenseur
    • La capacité de charge de l’ascenseur (c’est-à-dire le nombre maximal de personnes qu’il est autorisé à transporter)
    • Le montant total de la subvention
    • Le nombre d’arrêts (c’est-à-dire d’étages entre lesquels l’ascenseur circule)
    • Le moteur de l’ascenseur
    • La vitesse de l’ascenseur
    • L’équipement technique de l’ascenseur
    • L’aménagement intérieur de l’ascenseur

    Dans quelle mesure la taille de la cabine d’ascenseur joue-t-elle un rôle ?

    Pour une grande majorité des ascenseurs collectifs, les dimensions sont standardisées. Pour les ascenseurs destinés aux maisons privées, on peut les déterminer librement.

    La relation entre la taille et le prix est simple : plus c’est grand, plus c’est cher.
    Il faut cependant toujours garder à l’esprit que si un ascenseur doit être accessible aux personnes à mobilité réduite, une certaine taille minimale de la cabine est également requise.

    ascenseur-pour-personne-a-mobilite-reduite

    Dans quelle mesure la capacité de charge, la hauteur de transport et le nombre d’arrêts sont-ils des critères ?

    Cela aussi a bien sûr un impact massif sur le prix. Un ascenseur qui se déplace sur cinq étages est évidemment plus cher qu’un ascenseur qui se déplace seulement entre deux arrêts.
    Plus le nombre de passagers est élevé, plus le prix est élevé.

    Cependant, on ne peut pas partir du principe qu’un ascenseur pour cinq étages est exactement cinq fois plus cher qu’un ascenseur pour un étage. Le lien est plus complexe.

    Pourquoi la vitesse de l’ascenseur est-elle également un critère ?

    C’est un point qui est souvent négligé, ou dont on ne tient pas compte.
    Les vitesses élevées n’ont d’importance que lorsque de nombreuses personnes veulent utiliser l’ascenseur.
    Dans la plupart des zones moins fréquentées, et les immeubles collectifs et a fortiori les maisons privées en font certainement partie, la vitesse ne joue pratiquement aucun rôle, elle ne représente qu’un gain de confort minimal.

    Mais un ascenseur “rapide” est souvent beaucoup plus cher qu’un ascenseur qui fonctionne à des vitesses normales, tant à l’achat qu’en fonctionnement.

    Tous ces facteurs jouent-ils un rôle uniquement lors de l’achat ?

    Non, pas du tout. La plupart de ces facteurs influencent aussi fortement les coûts d’exploitation de l’ascenseur.
    Si un ascenseur est plus cher à l’achat qu’un autre, il est aussi souvent plus cher à l’entretien. Mais les coûts d’entretien dépendent aussi du type d’ascenseur.

    Quels sont les coûts d’exploitation d’un ascenseur en général ?

    Comme nous l’avons déjà dit, les coûts d’exploitation dépendent aussi assez largement des caractéristiques de l’ascenseur.

    En principe, vous devez toujours compter avec les points suivants :

    • Les frais d’électricité
    • Les coûts d’entretien et de maintenance
    • Le coût des réparations nécessaires
    A noter
    La plupart des ascenseurs de qualité sont toutefois très robustes et les réparations sont donc extrêmement rares.

    Quelle est la consommation d’électricité d’un ascenseur ?

    La consommation d’électricité dépend toujours de plusieurs facteurs :

    • De la hauteur de la subvention et du nombre d’étages
    • De la taille de la cabine
    • Du type d’entraînement
    • Du nombre de trajets par jour
    • De l’équipement de l’ascenseur
    A noter
    En ce qui concerne la consommation d’électricité, il faut en outre tenir compte du fait que l’électricité n’est pas seulement consommée lorsque le véhicule roule, mais aussi lorsqu’il est en mode veille. Cela aussi est souvent négligé.

    Pour donner un exemple de consommation d’électricité réaliste, un ascenseur de conception moyenne et pas trop grand, avec deux points d’arrêt et utilisé une dizaine de fois par jour, consomme environ 600 kWh par an en fonctionnement et à peu près autant en mode veille. Avec une consommation totale de 1.200 kWh, il faut déjà compter plusieurs centaines d’euros de frais d’électricité par an.

    installation-ascenseur-maison-individuelle

    Si plus d’un étage est desservi ou si l’ascenseur est plus grand ou particulièrement rapide, les coûts peuvent rapidement augmenter de manière significative.
    Il en va de même si l’ascenseur est utilisé plus fréquemment. Même si l’ascenseur est peu utilisé, vous ne pouvez pas éviter les coûts liés au fonctionnement en mode veille.

    Attention
    Il est également important de veiller, dès l’achat, à ce que le type d’entraînement (hydraulique ou à câble) soit adapté au mode d’utilisation de l’ascenseur. Avec un entraînement moins adapté, vos coûts d’exploitation peuvent être nettement plus élevés.

    Combien faut-il compter en moyenne pour l’entretien et la maintenance ?

    En règle générale, la vidange d’huile et le renouvellement des joints n’ont lieu que tous les 15 ans. Si c’est le professionnel qui s’en charge, il faut compter environ 1 500 EUR.

    Pour les ascenseurs à traction, il faut en outre changer les câbles et les poulies tous les 10 ans – c’est une opération coûteuse, le coût du matériel à lui seul dépassant généralement les 1 000 euros.

    Entre les deux, il n’y a que de petits travaux de routine et d’inspection qui n’entraînent généralement pas de coûts particulièrement élevés.

    En règle générale, des contrats de maintenance vous sont proposés à l’achat. Vous devriez en tout cas accepter un tel contrat de maintenance – cela en vaut presque toujours la peine.

    Peut-on faire des économies en achetant un ascenseur ou en l’installant ?

    Oui, il y a même plusieurs possibilités pour cela :

    • En réduisant l’équipement de l’ascenseur
    • En achetant éventuellement un ascenseur d’occasion
    • En faisant appel à des subventions

    Pourquoi réduire l’équipement ?

    L’équipement technique est un facteur de prix très important pour un ascenseur.
    Un équipement technique de qualité supérieure peut rapidement faire grimper le prix d’un ascenseur. Mais tous ces équipements supplémentaires ne sont pas forcément nécessaires dans la pratique, surtout pas pour les ascenseurs peu fréquentés. L’important, c’est que l’ascenseur remplisse sa fonction.

    C’est comme pour une voiture : si l’on ajoute des sièges chauffants et des rétroviseurs extérieurs chauffants, combinés à d’autres options, cela devient vite cher. Mais la voiture peut tout de même rouler sans ces équipements.

    Existe-t-il vraiment des ascenseurs d’occasion à acheter ?

    On ne les trouve pas souvent, car les occasions de démonter un ascenseur sont plutôt rares – mais elles existent. Si l’on tombe sur un tel ascenseur, on peut souvent compter sur des économies de coûts allant jusqu’à 50 % sur le prix du neuf.
    Cela peut valoir la peine. Il faut toutefois toujours s’adresser aux différents revendeurs, car il est rare qu’ils proposent eux-mêmes un ascenseur en bon état.

    A quelles subventions peut-on prétendre ?

    Là aussi, il existe plusieurs possibilités.
    Un ascenseur permet un accès sans obstacle et améliore en même temps la qualité de vie – pour les deux, il existe des subventions et des prêts à taux préférentiels. Les régions et les communes encouragent également parfois de telles transformations.

    ascenseur-maison-individuelle-personne-a-mobilite-reduite

    Il est également possible de demander des subventions directement auprès de la caisse d’assurance dépendance si la transformation est effectuée dans la maison privée d’une personne à mobilité réduite et qu’il existe un classement de dépendance correspondant. Dans ce cas particulier, il est également possible d’obtenir une subvention de la part des services sociaux, de la caisse d’assurance accident ou de diverses fondations.

    Conseils et astuces de notre expert
    Dans de nombreux cas, il est préférable d’installer un ascenseur à l’extérieur (façade de l’immeuble), ne serait-ce que pour des raisons d’espace.
    Cependant, pour l’intérieur, il est souvent possible de recourir à des modèles d’ascenseurs qui ont un encombrement particulièrement faible et qui s’adaptent de manière flexible à la situation existante (par exemple en offrant des possibilités de sortie dans différentes directions par étage).
    Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville