Avantages et inconvénients d’un plancher chauffant : tout savoir

Adopté depuis près de six décennies par plusieurs familles, le plancher chauffant est une forme de chauffage qui se dispute souvent la vedette avec les radiateurs. Avant de choisir l’un ou l’autre, il faudra peser les pour et les contres de ce dispositif. Quels sont les avantages et inconvénients de ce type de chauffage ?  Nous vous disons tout ce qu’il faut savoir.

Sol chauffant
Sol chauffant

Plancher chauffant, qu’est-ce que c’est ?

Aussi appelé chauffage au sol, le plancher chauffant est un système de chauffage existant depuis les années 60. Il faut un réseau de câbles ou de tubes hydrauliques qui sont directement implantés dans la dalle en béton de la maison pour faire un plancher chauffant.

Son fonctionnement repose sur l’utilisation de différentes formes d’énergie (géothermique, électrique, solaire, fioul, gaz…). Il existe donc plusieurs types de planchers chauffants. Les principaux sont :

  • Le plancher chauffant électrique : il repose sur un réseau de câbles chauffants qui fonctionnent comme des résistances électriques. Les câbles sont reliés au réseau électrique du logement, et recouverts d’une couche d’isolation qui sera ensuite recouverte par un plancher ou du carrelage.
  • Le plancher chauffant hydraulique : il consiste à faire circuler de l’eau chaude dans un réseau de tubes hydrauliques. Il est relié à la chaudière ou à la pompe à chaleur du logement et est compatible à toute sorte de source d’énergie (gaz, bois, pompe à chaleur, etc.). Ce circuit est recouvert de panneaux isolants, recouverts à leur tout du revêtement du sol.

Quels sont les avantages du plancher chauffant ?

Le plancher chauffant présente un certain nombre d’avantages.

1.      Le confort

Le plancher chauffant permet une diffusion contrôlée et homogène de la chaleur, limitée à une température maximale de 28 °C. Sa bonne répartition de chaleur douce et sans surchauffe contribue au bien-être de la famille.

2.      Économe en énergie

Il consomme peu d’énergie. Le plancher chauffant permet de chauffer votre maison avec des basses températures situées entre 40 °C environ pour la température de l’eau contre 60 °C et plus pour les radiateurs classiques sans basse température. Vous pouvez donc régler la température avec quelques degrés de moins et bénéficier du même confort.

3.      Gain d’espace

Installer un plancher chauffant vous permet d’aménager votre intérieur selon vos désirs. L’espace non occupé par les radiateurs vous permet de penser à des configurations de décoration d’intérieur plus nombreuses.

4.      Une solution qui s’adapte

Si vous optez pour un plancher chauffant hydraulique, sachez qu’il s’adapte à un bon nombre de solutions de chauffages. Il peut s’agir de pompes à chaleur, de chaudières gaz, solaire ou bois, etc. En plus, il est réversible : il peut rafraîchir votre maison l’été en diffusant de l’eau froide.

Quels sont les inconvénients du plancher chauffant ?

Outre ses avantages, le plancher chauffant présente également quelques inconvénients.

1.      Pas adaptés à tous types de recouvrement de sol.

Le plancher chauffant est adapté à un grand nombre de types de sol (lino, béton, carrelage, plancher, etc). Certains matériaux n’y sont cependant pas compatibles. Les matériaux comme les parquets et les moquettes courent le risque de surchauffer.

Il faudra donc prendre en compte le type de sol et le type de chape du plancher chauffant avant d’en installer. La chape a elle aussi, un impact sur la conductivité de la chaleur et le temps de mise en chauffe.

2.      Pas adapté à toutes les pièces

Installer un plancher chauffant dans une petite pièce comme la salle de bains nécessitera souvent l’installation d’un émetteur de chaleur d’appoint. Cela permettra de rendre la pièce douce en hiver.

3.      Inadapté pour un usage ponctuel

La production de chaleur d’un plancher chauffant prend du temps en raison de l’inertie du dispositif. Il faut attendre jusqu’à une demi-journée parfois pour que la température désirée soit constatée dans toutes les pièces. Sans compter les risques de surchauffe.

4.      Un coût élevé

L’installation d’un plancher chauffant revient beaucoup plus cher que l’équipement du logement avec des radiateurs. Il est donc plus adapté d’y investir dans le cas où la maison serait neuve, plutôt que lors d’une rénovation. Si vous voulez quand même y songer pour une rénovation, un certain nombre de facteurs supplémentaires devront être pris en compte, faisant grimper rapidement la facture. 

5.      Des réparations laborieuses

S’il est simple d’entretien, on ne peut en dire autant pour sa réparation. Réparer un plancher chauffant peut exiger que le sol soit cassé pour atteindre le système et y apporter les réparations qu’il faut.

  • Un plancher chauffant électrique a généralement besoin de peu d’entretien. Les problèmes électriques qui peuvent survenir sont facilement réparables par un professionnel.
  • Les planchers chauffants hydrauliques nécessitent par contre un entretien supplémentaire. Il faudra en plus du contrôle de la chaudière tous les ans, procéder au désembouage des conduits du plancher chauffant. En effet, il faut qu’un professionnel retire la boue que se forme avec le temps dans les conduits.
Trouver un pro Devis gratuit dans votre ville